Comment rédiger une quatrième de couverture

Lors de la création d’un livre, plusieurs éléments doivent être pris en compte pour assurer sa promotion. Outre la qualité d’écriture et l’histoire du livre, des éléments visuels viendront attirer les lecteurs. On note notamment les éléments de la 1ère de couverture : le titre et le design ont pour objectifs d’attirer le regard et d’éveiller la curiosité des lecteurs potentiels. La quatrième de couverture quant à elle, aura pour but de donner envie de se plonger dans le livre au futur de lecteur.

Aujourd’hui, nous allons voir comment rédiger une quatrième de couverture.

La quatrième de couverture, qu’est-ce que c’est ?

Voyons tout d’abord la définition d’une quatrième de couverture.

La 4ème de couverture c’est la dernière page d’un livre (la page extérieure du livre) .

Elle présente l’ouvrage:

  • Un extrait,
  • Une petite biographie de l’auteur,
  • Parfois d’une photo.

Elle a pour but de donner envie de lire le livre et de l’acheter. C’est pour cela qu’il est primordial de connaître les petites astuces pour réussir sa quatrième de couverture.

La quatrième de couverture, un outil promotionnel

La 4ème de couverture est un outil indispensable à la promotion d’un livre.

Cette page de couverture doit comporter certains éléments afin de guider le lecteur :

  • Annoncer une intrigue ou la résumer,
  • Spécifier le genre littéraire,
  • Préciser le style ainsi que tout élément qui puisse mettre l’auteur en valeur.

L’écriture d’une quatrième de couverture est un exercice difficile pour l’auteur. Savoir se vendre est pour la plupart des écrivains un vrai défi.

De manière générale c’est la maison d’édition qui s’occupe de l’écriture de la quatrième de couverture afin d’assurer la promotion de l’ouvrage.  

Savoir attirer le lecteur

Pour écrire une quatrième de couverture et attirer les futurs lecteurs, il n’y a pas vraiment de règle.

  • Le texte doit être bref : comme vous le savez le lecteur n’a que l’embarras du choix parmi les milliers de références dans les rayons des libraires.
  • Il faut se concentrer sur l’histoire : c’est-à-dire introduire l’élément déclencheur, celui qui vient troubler l’ordre et l’équilibre des personnages, et surtout ne pas s’éparpiller dans des détails qui ne sont pas nécessairement utiles.
  • Il faut montrer l’originalité de votre ouvrage : le lecteur doit capter en quelques secondes le genre du livre, la structure du roman et l’enjeu qui l’implique.
  • Il faut mettre en avant les protagonistes, pour cela, pas besoin de les connaître sur le bout des doigts simplement susciter la curiosité du lecteur.
  • Il faut avoir une phrase d’accroche qui ouvre le texte et laisse le lecteur en haleine. Par exemple, en commençant par poser une question ou finir par une phrase en suspension du genre « Dans cette ruelle elle n’entendait pas les pas s’approcher quand l’homme lui agrippa l’épaule… ». Vous pouvez terminer le résumé par un commentaire ou une petite analyse.

Pour résumer, la rédaction d’un résumé consiste à prendre du recul sur son livre, ce qui n’est pas facile quand on travaille son texte depuis des mois.

Attention, lors de sa rédaction, il ne faut surtout pas divulguer l’intrigue, cela risquerait de compromettre l’intérêt du livre. Il faut attirer le lecteur et non pas lui gâcher le plaisir.

Nos conseils pour écrire la biographie de l’auteur

Concernant la biographie de l’auteur, il faut utiliser des phrases simples pour parler de vous, ne pas être dans le « too much » et étaler votre curriculum vitae, juste quelques lignes qui expliquent clairement votre parcours personnel ou professionnel.

Maintenant, vous avez toutes les cartes en main pour faire une quatrième de couverture à la hauteur de votre œuvre. Il suffit d’un peu de patience, de la confiance et vous saurez dans quelle direction aller.

Pour aller plus loin, découvrez des exemples de quatrième de couverture ici.

A vos plumes !

Lysianne

Crédit image : Pixabay

Partagez le contenu