Pourquoi choisir un pseudonyme ?

Partagez le contenu

Choisir un pseudonyme est une étape importante dans la vie d’un écrivain, cela peut être une procédure simple pour les uns et un vrai casse-tête pour d’autres. Beaucoup d’entre vous se poseront ces questions : Est-ce important ? Sous quel nom ? Comment bien le choisir ? Ces interrogations vont vous amener à réfléchir sur votre carrière d’écrivain et établir une stratégie marketing avec votre éditeur.

 1. Choisir un pseudonyme pour se cacher

assez rare de connaître le succès avec un premier ouvrage, les novices craignent quelquefois de s’exposer au grand jour, d’être soumis à la critique et au jugement. Dans ce cas, écrire sous un autre nom est plus simple. Cela permet de séparer l’activité littéraire de la sphère professionnelle, et peut éviter les questions embarrassantes sur l’écriture ou l’objet de votre récit.

À une certaine époque l’édition était un univers masculin, comme nous démontre l’exemple de Georges Sand auteure libre et avant-gardiste qui a marqué le 19ème siècle, elle souhaitait augmenter ses chances d’être publiée, c’est pourquoi elle a utilisé un nom d’emprunt masculin, ce qui lui a permis d’obtenir une reconnaissance littéraire et elle a pu contribuer à l’évolution des mentalités sur les femmes dans une société bourgeoise et conservatrice. 

2. Choisir un pseudonyme pour se vendre

Parfois certains auteurs dont le nom n’est pas facile à porter ou ne semble pas assez « vendeur » ont choisi un pseudonyme afin de commercialiser leurs ouvrages comme Jules Romain dont le vrai nom est Louis Farigoule.

3. Choisir un pseudonyme pour protéger sa famille

Vous souhaitez peut-être protéger le cercle familial à la suite de votre témoignage donc choisir un pseudonyme garantira votre anonymat et vous protégera en cas d’éventuelles représailles. Il permet également de mettre sur papier des écrits contestataires et révolutionnaires. Ainsi des auteurs dénoncent sur la place publique des faits d’actes politiques ou révèlent leurs conditions de vie et de travail. 

C’est aussi la possibilité de se créer une image de marque pour percer dans des genres qui sont dominés par des auteurs internationaux comme les thrillers ou la science-fiction et opter pour un nom à consonnance anglo-saxon qui donne une plus large visibilité comme Maxime Drouot alias Maxime Chattam ou Williams.

Prenez le temps de la réflexion, choisissez un pseudonyme qui a du sens pour vous et qui vous ressemble car ce nom fera partie de votre histoire et vous accompagnera durant plusieurs années si vous poursuivez le chemin de l’écriture.

Bonne réflexion et à bientôt !

Si vous avez loupé mes précédentes chroniques rendez-vous ici.

Lysianne


Partagez le contenu