Pourquoi et comment bien choisir son genre littéraire ?

Partagez le contenu

Pourquoi est-il important d’attribuer le bon genre littéraire à votre manuscrit ? Certains d’entre vous se lancent dans l’aventure de l’écriture avec l’idée très claire d’écrire un ouvrage d’un genre littéraire précis, type polar ou roman d’amour, mais d’autres écrivent en suivant le fil de leurs pensées, et suivent leur inspiration jusqu’à noter le point final de leur manuscrit.

La question survient alors, quel est le genre littéraire de mon écrit ? Est-ce vraiment important de le mettre dans « une case » ?  

Pourquoi définir le genre littéraire d’un récit ?

Il est effectivement important de bien classer votre écrit. Cela va permettre aux lecteurs de s’y retrouver, et de ne pas être déçus entre ce qui est annoncé, et ce qu’ils découvriront au fur et à mesure des pages.

Cela va être également très important pour la classification de l’ouvrage, en d’autres termes, son rangement en librairie et son rangement numérique sur les sites marchands, la plupart des classements se font également par mots clés lors de la mise en circulation de l’ouvrage par l’éditeur.

Les différents genres littéraires

Il est important de savoir que les genres littéraires ont été regroupés en 5 catégories majeures, mais ces catégories peuvent aussi s’entrecroiser :

  • Le genre narratif (romans, nouvelles, témoignages, autobiographies, contes…)
  • Le genre argumentatif ( essais, contes philosophiques, pensées, portraits, sermons…)
  • Le genre théâtrale (tragédies, comédies,…)
  • Le genre épistolaire (lettres)
  • Le genre poétique (poésie, chansons, haïkus, fables, odes, sonnets…)

Dans chacune de ces catégories, les déclinaisons sont nombreuses, et certains écrits peuvent appartenir à plusieurs de ces genres littéraires. Par exemple une fable peut appartenir au genre argumentatif mais aussi poétique, une épopée peut appartenir au genre poétique mais aussi narratif.

Nous allons survoler ensemble ces genres littéraires, mais je ne vous en dis pas trop car d’autres chroniques plus ciblées vont pouvoir vous aider à comprendre les particularités et caractéristiques de chacun de ces genres littéraires, mais penchons-nous tout de même sur la question.  

Comment bien choisir son genre littéraire

  • Un récit traitant de votre expérience (maladie, guerre, violences, souffrance, abus…) sera un témoignage. Il pourra donc être classé dans les sections Bien-être et Santé, comme dans les Troubles et maladies/psychologie, dans la catégorie Histoire où dans la section Témoignages tout simplement. Un lecteur recherchant un témoignage sur le sujet de son choix, saura où s’orienter.
  • L’autobiographie est un récit rétrospectif qu’une personne fait sur sa propre vie, de manière individuelle : l’auteur est aussi le narrateur et le personnage principal. Différents styles d’écrits se retrouvent dans le genre autobiographique : Les confessions, les mémoires, le journaux intimes, les récits de voyages, ou encore certains essais basés sur une réflexion personnelle. La confusion est très souvent présente entre le roman autobiographique et l’autobiographie. Le roman autobiographique est inspiré de la vie de l’auteur, mais le personnage inspiré de l’auteur est bien fictif.
  • Le roman peut être sous classé dans un grand nombre de sous-genres. : d’analyse, policier, érotique, de science-fiction, épistolaire, historique, d’aventure, réaliste, sentimentale, d’anticipation, satirique, fantastique, fantasy, de guerre, d’horreur, noir, philosophique, psychologique, social, surréaliste ou encore autobiographique.

Toutes ces catégories appartiennent au genre général du roman, et chacune à son identité et ses particularités.

  • Les recueils sont constitués de multiples textes qui peuvent être plus ou moins courts. Comme les recueils de nouvelles regroupant des histoires courtes, les recueils de poésies, recueils de fables, recueil de contes ou encore les recueils de textes pouvant regrouper plusieurs documents de même style comme des paroles de chansons, de la poésie, des pensées, etc.
  • L’essai aussi peut être varié et possède comme le roman, beaucoup de sous-genres : social, sociétal, politique, philosophique, religieux, environnemental, historique, scientifique, artistique et bien d’autres. L’essai peut être polémique ou partisan, car c’est un genre argumentatif qui parle de la réalité et qui rejette la fiction la plupart des cas.
  • Le théâtre est un genre littéraire assez particulier puisqu’il associe littérature et spectacle. Bien que certaines pièces ne soient créées que pour la lecture, et d’autre soient improvisées sans support littéraire. Ce genre à bien entendu ses propres particularités, et est décliné de bien des manières : comédie, tragédie, vaudeville, comédie-ballet, drame bourgeois, mélodrame…
  • Le genre épistolaire ne doit pas être confondu avec le roman épistolaire. Le roman épistolaire est composé d’échanges fictifs et romancés, alors que le genre épistolaire est composé de correspondances réelles. (Par exemple « la correspondance » de Saint-Exupéry)

Vous l’aurez compris, la tâche n’est pas aisée, nos articles plus ciblés sur chaque genre pourront vous aider à creuser le sujet.

Au plaisir de vous lire,                                                                                                                                                

Karen Haguenauer

Responsable éditoriale                                

Les 3 Colonnes                


Partagez le contenu