Qu’est ce que le genre théâtral ?

Partagez le contenu

Tout d’abord, il faut savoir que le genre théâtral est un style littéraire présent depuis l’antiquité. Ce qui le distingue des littératures plus classiques, est que l’auteur utilise uniquement les dialogues de ses personnages pour véhiculer ses idées. Il n’a pas la possibilité d’intervenir directement pour détailler ou même commenter les pensées des personnages. Néanmoins, le dramaturge peut, grâce aux didascalies, apporter des informations concernant le lieu de l’action, les gestes et déplacements des personnages, les bruits et costumes présents. Voyons ensemble ce qu’est le genre théâtral.

Caractéristique du genre théâtral

Les typologies à respecter

Le genre théâtral est composé de caractéristiques formelles, portant sur les typologies du manuscrit que le dramaturge se doit de respecter. En effet :

  • Le nom des personnages doit apparaître en lettres capitales,
  • Les didascalies sont à mettre en italique,
  • Les paroles prononcées, aucune typologie particulière n’est exigée.

Le type de communication qu’utilise ce genre littéraire est singulière. Cette situation de communication, que l’on appelle « double énonciation », superpose l’auteur, qui s’adresse au public à l’aide des didascalies, et les personnages qui échangent entre eux.

Les récepteurs

Il existe donc trois types de récepteurs :

  • Les personnages qui dialoguent entre eux,
  • Le metteur en scène et les comédiens qui interprètent les didascalies,
  • Le spectateur, destinataire de ces informations.

Les modalités de paroles

Les modalités de paroles au théâtre sont nombreuses, ainsi nous pouvons retrouver :

  • Des monologues, ce sont des discours que les personnages se tiennent à eux-mêmes. Cela permet d’éclaircir et d’exprimer les sentiments d’un personnage.
  • Des tirades, ce sont de longues répliques composées d’une succession de phrases complexes, de questions et d’arguments.
  • Des stichomythies, il s’agit d’échanges vifs entre deux personnages qu’on utilise pour montrer une intensité tragique ou bien pour produire un effet comique.
  • Des quiproquos, ce sont des dialogues basés sur une méprise et sont source d’effets comiques. Ils sont généralement établis en 3 parties, la méprise parfaite, l’installation du doute et la révélation de la méprise.

Aujourd’hui, le théâtre est devenu une source de divertissement pour la société. Il invite le public à regarder, écouter et partager un sujet ou encore une situation. Le théâtre se veut divertissant mais il à également pour but d’ouvrir les pensées, de cultiver, d’éduquer et transformer la société.

N’hésitez pas à lire et relire les œuvres théâtrales de Molière afin d’assimiler les caractéristiques de ce genre.

Crédit image : Pixabay


Partagez le contenu