Comment bien choisir les prénoms de vos personnages ?

Partagez le contenu

Vous avez décidé d’écrire un ouvrage qui fera intervenir différents protagonistes mais vous ne savez pas quels noms leur donner ? Vous vous demandez comment bien choisir les prénoms de vos personnages ? Je vais tenter de vous guider.

L’importance du choix des prénoms de vos personnages

Bien choisir les prénoms de vos personnages est très important. Chaque prénom nous renvoie à des expériences vécues. De ce fait, on peut vite s’imaginer un personnage grâce à son prénom. Le prénom va nous donner des indications sur l’âge, le sexe ou encore l’origine du personnage.

Conseils pour bien choisir les prénoms de vos personnages

  • Tout d’abord, faites simple. Évitez de faire compliqué sinon vous risquerez de perdre l’attention du lecteur. Si vous utilisez un nom trop difficile à lire/prononcer, le lecteur décrochera. Je vous conseille d’utiliser des prénoms plutôt courts, ou alors si vous tenez à utiliser un prénom plus long, utilisez-en un qui soit commun pour que le lecteur n’ait pas de mal à le lire.
  • Ensuite, il faut déterminer les caractéristiques de vos personnages : leur sexe, leur âge, leur lieu de vie, et l’époque à laquelle se déroule votre histoire.

En effet, évitez d’appeler une jeune femme de 18 ans qui vit à notre époque, Bernadette, cela est peu commun et n’aurait aucune logique, à moins qu’il y ait une raison particulière à cela et que ce soit expliqué dans l’histoire.

  • Faire attention au lieu de vie de votre personnage. En effet, n’appelez pas vos héros John et Brenda s’ils résident à Paris, préférez des prénoms moins kitsch et français comme Emma et Valentin. Dans tous les cas, évitez les prénoms kitsch comme Brenda, John, Kévin, Beverly, Bryan… il existe des milliers de prénoms, vous avez l’embarras du choix, alors faites simple.

Vous pouvez vous inspirer de personnages de romans, de films, ou même piocher dans l’annuaire (je vous propose un annuaire disponible en ligne ici).

  • Le tout est de faire simple, que le prénom soit sympa et agréable à lire. Et puis, demandez-vous si vous supporteriez de lire ce prénom tout au long d’un récit. Si vous hésitez, vous pouvez toujours demander conseil à un proche.
  • Évitez également les prénoms mixtes qui risqueraient de prêter à confusion comme Camille, Dominique, Claude, Charlie…

Encore une fois, il ne faut pas que les prénoms prêtent à confusion, et il faut qu’ils s’inscrivent bien dans le contexte spatio-temporel de l’histoire.

Pour résumer : faites simple et soyez logiques.

Avant de vous lancer dans l’écriture, n’hésitez pas à lire notre article « se lancer dans l’écriture » ici.

À bientôt pour de nouveaux conseils

Crédit photo : Nord littoral


Partagez le contenu