Quelles sont les différences entre le roman policier et le thriller ?

Partagez le contenu

Quelles sont les différences entre le roman policier et le thriller ? Ces deux genres littéraires sont fréquemment associés du fait de leur intrigue, de leur suspense où l’auteur construit une tension autour du roman dans le but de provoquer une excitation et de tenir le lecteur en haleine.

Le roman policier

Le roman policier naît au XIXème siècle où il a su conquérir un large public. Le drame est l’essence même du roman policier, il doit compter des éléments bien précis comme :

  • Une enquête,
  • Un crime,
  • Un mode opératoire,
  • Un mobile,
  • Une victime,
  • Un coupable.

Tous les romans policiers ont la même structure. Chaque personnage occupe une fonction bien définie. Le protagoniste est en général un détective qui est chargé de mener une enquête et doit résoudre une énigme.

Hercule Poirot ou Sherlock Homes en sont les parfaits exemples.

Le rythme du récit est soutenu afin de ne pas ennuyer le lecteur. Il est construit avec des paragraphes plus courts et un vocabulaire simplifié. Il s’accorde avec quantité de romans comme le roman noir, le roman à suspense ou le thriller. Il est relié à la culture populaire et trouve un nouveau lectorat avec le public féminin. Le roman policier est un genre littéraire qui continue de susciter l’intérêt des lecteurs et occupe le rayon des best-sellers dans les librairies.

Le thriller

On retrouve les premières traces du thriller dans l’antiquité avec l’Epopée de Gilgamesh ou l’Odyssée d’Homère qui ont utilisé les mêmes techniques narratives à celles des thrillers modernes.

On découvre en 1915 John Buchan qui écrit un de ses premiers thrillers Les trente-neuf-pas dans lequel un homme innocent devient le principal suspect dans une affaire de meurtre et qui prend la fuite pour échapper aux policiers et à ses ennemis.

Ce genre littéraire nous offre une atmosphère sinistre et glaçante. Il dessine un monde dangereux dans une société perverse et corrompue. Les meurtres sont nombreux et se déroulent dans des lieux banals, les personnages sont des psychopathes, des assassins etc… qui ont eu une enfance difficile, des mœurs malsaines ou un entourage malveillant. Les victimes sont chassées pour assouvir une vengeance qui fait référence à un événement passé du coupable.

Le héros doit déjouer le plan de l’ennemi tandis que dans le roman policier, il faut découvrir le coupable d’un crime qui s’est déroulé dans le récit.

Nous connaissons rapidement l’identité du « méchant » dans les thrillers. Le dénouement survient quand le héros finit par vaincre le coupable en sauvant la vie des autres personnages ou la sienne. Mais quelques fois, le héros, lui-même meurt dans le feu de l’action ce qui lui permet d’avoir une certaine crédibilité.

Des variantes du genre explosent comme le thriller médical, romantique, politique, on ne compte plus son expansion, il donne de l’intensité aux émotions qu’il crée et fait vibrer l’imaginaire du lecteur.

Ces deux genres littéraires ont fait exploser le marché du livre. De nos jours ils représentent plus de 40% de livres vendus par rapport à la littérature générale. Un marché lucratif qui induit une production intense et une concurrence féroce entre les écrivains.

A vos plumes !

Lysianne

Crédit image : Pixabay


Partagez le contenu