Les 3 étapes de création de la maquette d’un livre

Lorsque vous confiez votre manuscrit à une maison d’édition, vous entrez dans un processus de publication et suivez plusieurs étapes.

La première étant évidemment la phase de fabrication de l’ouvrage, en d’autres termes, la création de la maquette.

Cette phase s’effectue en plusieurs étapes, nous allons les détailler aujourd’hui.

1.      La mise en page

  • Si votre manuscrit n’a pas été tapé à l’ordinateur, la première étape sera de le saisir informatiquement.
  • Si votre manuscrit a été tapé à l’ordinateur (nous parlons donc un tapuscrit, mais il est toujours aussi courant de l’appeler tout de même un manuscrit), la première étape sera de confier votre manuscrit définitif, c’est-à-dire avec vos dernières mises à jour, ou les dernières mises à jour de votre maison d’édition, au format WORD, afin de lancer la mise en page.

Lors de la mise en page, les maquettistes vont vérifier votre texte au niveau orthographique et typographique puis vous faire parvenir la première épreuve.

2.      Les échanges d’épreuves

Qu’est-ce qu’une épreuve ?  

L’épreuve est la version mise en page d’un manuscrit, aux normes de la maison d’édition (police, taille, marges, format, etc.).

Lors des envois d’épreuves, un tableau vierge accompagne généralement l’envoi de l’épreuve. Dans ce tableau, figure une colonne « pages », une colonne « lignes », et les colonnes « phrases à modifier » et « corrections à apporter ».

Il est donc facile de remplir le tableau pour amender le texte au souhait de l’auteur, et cela donnera lieu à une deuxième épreuve. Il se peut également qu’il soit demandé à l’auteur d’apporter ses corrections en version papier, directement sur la première épreuve, mais cela rend la lecture compliquée, puisque l’épreuve sera raturée.

3.      Le BAT – Bon à Tirer

Ces échanges auront lieu jusqu’à validation du BAT (Bon à Tirer), qui est l’ordre final pour impression.

Le système sera généralement le même concernant la maquette de couverture.

IMPORTANT : Le BAT (Bon à Tirer) est la version définitive de l’ouvrage, il est donc très important de bien le valider, car les corrections ne seront plus possibles après cette étape.

Une fois les maquettes validées, les maquettistes interviendront une dernière fois sur les maquettes afin de les rendre compatibles aux normes des imprimantes. Il est donc possible par la suite de lancer l’impression des ouvrages.

Voici donc les 3 étapes de la création de la maquette d’un livre. Viennent ensuite le référencement du livre puis sa la distribution. Vous pouvez retrouver des articles à ce sujet pour plus d’informations.

 

Au plaisir de vous lire,                                                                                                                                                

Karen Haguenauer

Responsable éditoriale                                

Les 3 Colonnes                

Crédit image : pixabay

Partagez le contenu