Les homonymes

Partagez le contenu

Quoique ou quoi que ? Quelle ou qu’elle ? On ne sait plus où donner de la tête…

Ah les homonymes… Un véritable casse-tête ! Vous savez, ce sont les mots qui se prononcent de la même manière mais qui s’écrivent différemment.

Il y en aurait des dizaines à aborder mais nous allons voir les 4 fautes les plus récurrentes.

Quoique la langue française soit ma langue maternelle, il m’arrive de faire des fautes.

En parlant de quoique, savez-vous faire la différence avec quoi que ? En un seul mot ou en deux mots, on se pose toujours la question.

Les homonymes : Quoique ou Quoi que

Quoique, en un mot, peut être remplacé par bien que. Il est toujours suivi du subjonctif.

On écrira : « Quoiqu’il soit malade, il ira travailler. »

En effet, nous pouvons dire « Bien qu’il soit malade, il ira travailler »

La locution en deux mots quoi que quant à elle, peut se remplacer par quelle que soit la chose.

Quoi est un pronom interrogatif.

On écrira « Quoi que tu fasses, ce n’est jamais suffisant. »

Les homonymes : Quelle ou qu’elle

Dans le même registre, quelle et qu’elle ne sont pas une mince affaire.

« Quelle grande maison ! » ou « Qu’elle grande maison ! » ?

Ici, pour le savoir, on essaie de remplacer elle par il. Si cela fonctionne alors on écrira « qu’elle »

Dans cet exemple, nous ne pouvons pas dire « Qu’il grande maison ! ».

On écrira donc « Quelle grande maison ! »

Quelle est dans ce cas un adjectif qui s’accorde avec le nom auquel il se rapporte, en l’occurrence dans cette phrase, maison.

En revanche, on écrira :

« Qu’elle est grande, cette maison ! »

Elle étant un pronom personnel pouvant se remplacer par il : « Qu’il est grand ! »

N’hésitez pas à vous entrainer pour que ces règles deviennent automatiques.

Rendez-vous prochainement pour de nouvelles petites astuces…

Si vous n’avez pas lu ma chronique sur les si n’aiment pas les rais c’est ici !


Partagez le contenu