Comment introduire de la musique dans un livre

À l’occasion de la fête de la musique, nous allons aborder un sujet peu souvent développé : comment et dans quelles conditions peut-on introduire de la musique dans un livre ?

Cela dépend bien entendu de votre souhait en tant qu’auteur, mais la musique peut être introduite de différentes manières au sein d’une histoire couchée sur papier, et ce dans des buts bien différents.

Les droits d’utilisation des chansons

Il est important dans un premier temps de se pencher sur les droits d’utilisation des chansons. Utiliser les paroles d’une chanson équivaut à une citation. Les paroles sont protégées par son auteur. En ce qui concerne l’utilisation des citations, la loi stipule qu’elles font partie des exceptions du code de la propriété intellectuelle.

Une citation est autorisée si elle est utilisée dans différents buts :

  • Critique,
  • Polémique,
  • Pédagogique,
  • Scientifique,
  • D’information.

Mais attention, la citation doit être courte. Plus elle est courte, mieux c’est.

Introduire de la musique en fond sonore pour une immersion

Julie et Quentin se rencontrent lors d’une soirée « années 80 », un regard échangé, et ils sont sous le charme. Alors que Cookie Dingler s’époumone sur le célèbre titre Femme libérée au travers du 45 tours de Papy Louis, Quentin tente un rapprochement.

« Salut, moi c’est Quentin. »

Au fond de son lit un macho s’endort

Qui ne l’aimera pas plus loin que l’aurore

Julie se contente de lui sourire, il lui plaît bien ce garçon. Elle aimerait lui répondre mais elle n’a pas compris un mot de ce qu’il a dit avec le volume de la musique si élevé. Plutôt que de répondre à côté, c’est mieux de sourire et de jouer la carte du mystère se dit-elle. Quentin ne se décourage pas.

« C’est sympa l’ambiance ici, non ? »

Ne la laisse pas tomber
Elle est si fragile
Être une femme libérée tu sais c’est pas si facile

Voici un exemple d’introduction d’ambiance. L’artiste est cité, le titre aussi, et quelques paroles sont utilisées. C’est une situation que nous voyons souvent. Seulement, il n’est pas réellement possible de faire cela. N’oublions pas la loi, et ces bribes de paroles, si courtes soient-elles, ne rentrent pas dans le cadre de l’utilisation des citations.

Introduire de la musique dans le cadre d’une analyse

Là encore, nous allons faire référence à la loi, à moins que la chanson soit entrée dans le domaine public, il ne sera pas possible d’analyser l’intégralité de la chanson. L’utilisation dans un but critique et polémique peut être prouvé sans mal puisqu’il s’agit d’une analyse, mais souvenez-vous, plus elle est courte, mieux c’est. L’analyse complète ne sera donc pas possible.

L’ambiance musicale pour accompagner la lecture

Il est de plus en plus courant de voir au début d’un chapitre une chanson ou une composition musicale, indiquée comme un conseil de lecture.

Cela a pour but de vous accompagner en musique, au fil de la lecture, une mélodie sélectionnée par l’auteur afin de vous offrir une immersion dans l’ambiance de l’ouvrage, vous emmener dans l’intimité de l’auteur ou pour vous offrir une expérience émotionnelle unique.

L’utilisation dans ce cas du titre et de l’artiste (et de l’album sur lequel figure le titre, plus vous citez les sources, mieux c’est), ne pose aucun problème. Il ne s’agit pas d’une citation, mais d’un conseil que vous pouvez suivre ou non. Rien n’est cité à part ces éléments.

Certains auteurs ont recours à l’utilisation de QR code dans ces cas de figure. Il est important de vérifier la source de la vidéo ou du morceau lors de l’utilisation d’un QR code. Il est toujours préférable de créer un lien fixe et durable, car le jour ou le support est supprimé (pour raisons de droits, de comptes, etc), votre QR code ne sera plus utilisable, et il sera déjà couché sur papier. Il est donc préférable d’inviter le lecteur à écouter la mélodie conseillée via le canal de son choix, en toute légalité.

J’espère que cet article vous sera utile et que vous n’aurez aucun mal à introduire de la musique dans un livre. Toute l’équipe des éditions Les 3 Colonnes vous souhaite à toutes et à tous une très belle fête de la musique, car, ne l’oublions pas, la musique, tout autant que la lecture, apaise l’âme et répare les cœurs. 

Au plaisir de vous lire,                                                                                                                                                

Karen Haguenauer

Responsable éditoriale                                

Les 3 Colonnes                

Crédit image : pixabay

Partagez le contenu