Qu’est-ce que la fantasy ?

Partagez le contenu

Fantasy ou Fantastique ? Souvent la question revient, y a-t-il une différence entre les deux genres ? Dans mes deux prochaines chroniques je mettrai en avant les différences, les spécifications et l’histoire de ces deux genres de la littérature. Ainsi, vous serez capable de catégoriser vos prochains ouvrages et d’expliquer la nuance à vos proches.

Qu’est ce que le Fantasy ?

Tout d’abord, une petite définition :

C’est un genre littéraire qui nous transporte dans un monde imaginaire et magique. Dans une œuvre fantasy, nous sommes confrontés à des événements surnaturels et irrationnels le plus souvent liés à la magie. Ce genre littéraire tire d’ailleurs son nom de l’anglais fantasy qui signifie « imagination ».

Dans une œuvre fantasy, nous pouvons rencontrer toutes sortes de personnages ou créatures tels que des elfes, des sorciers, des dragons, des trolls etc. Contrairement au genre fantastique avec qui il est souvent confondu, il n’admet aucune notion de réalité. En tant que lecteur, nous nous retrouvons directement plongés dans un monde irréel, surnaturel et merveilleux propice à l’évasion.

Les types

Il existe différents sous-genres de Fantasy, parmi lesquels nous pouvons noter :

  • La High Fantasy : Situé dans un environnement magique qui a ses propres règles et lois physiques, les intrigues et les thèmes de ce sous-genre ont une grande échelle et se concentrent généralement sur un seul héros bien développé ou un groupe de héros, comme Frodo Baggins et ses cohortes dans JRR Tolkien. Le Seigneur des anneaux (1954).
  • Le Héroic Fantasy : Il se concentre sur les héros brandissant l’épée, tels que le barbare dans les histoires de fiction Conan pulp de Robert E. Howard , ainsi que sur la magie ou la sorcellerie.
  • La Dark Fantas : Elle combine des éléments de fantasy et d’horreur, son objectif est de déranger et d’effrayer les lecteurs, comme les monstres gargantuesques d’un autre monde dans l’univers de HP Lovecraft.
  • La Fantasy Animalière : Elle utilise des animaux personnifiés et le surnaturel, les fables donnent des leçons de morale, comme les histoires de Robin des Bois de Disney, Fantastique Maître Renardde Roald Dahl, les Animaux du Bois de Quat’sous
  • Contes de fées : Ils sont destinés aux enfants, ces contes de fées et contes folkloriques se déroulent généralement dans des mondes magiques lointains (avec des débuts comme « Il était une fois, dans un pays lointain, très lointain… ») où les trolls, dragons, sorcières et autres personnages surnaturels sont a accepté la vérité, comme dans les Contes de fées des frères Grimm (1812).

L’origine

À l’origine de la popularisation de la fantasy dans les années 50, nous ne pouvons que citer l’incontournable œuvre de J.R.R Tolkien : Le Seigneur des anneaux.

Alors comment est né la Fantasy en tant que genre ?

Notons que cet ouvrage a été inspiré de deux grands auteurs des années 1858 et 1896. Je parle de l’auteur écossais George MacDonald, dont le roman Phantastes met en scène un jeune homme entraîné dans un monde onirique où il mène une série d’aventures. Il est considéré come étant le pionnier à avoir écrit le premier fantasme purement fictif pour adultes. L’Anglais William Morris, qui est connu pour la fantaisie médiévale, a par la suite innové dans le genre en inventant complètement un monde fantastique qui existait au-delà du monde connu.

Ainsi, s’appuyant sur l’héritage de MacDonald et Morris, JRR Tolkien a écrit le premier l’incontournable, Le Seigneur des Anneaux (1954-1955). À la fois créative et commerciale, l’épopée a introduit le genre dans le courant dominant et influencé d’innombrables écrivains, faisant de Tolkien le père incontesté de la fantasy moderne.

A présent, la Fantasy n’a plus de secret pour vous. Afin de compléter vos connaissances, je vous donne rendez vous le 25 mai afin de comprendre les secrets du genre Fantastique.


Partagez le contenu